R² portfolio

À propos

apropos-photo.jpg

Le signe et la lettre

Renaud Ramaud

 

31 ans,
Lyon 6e,

10 ans d'expérience,
Disponible en télétravail.

> Téléchargez mon CV

Héritier du style suisse et de ses linéales, R² place la liberté et la simplicité au centre de sa pratique du design. A travers le signe et la lettre,  il cherche à créer une identité sincère et unique.

Interview exclusive par le magazine Etapes: *

Etapes: : Bonjour Renaud, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Renaud Ramaud : J'ai 31 ans, j'habite à Lyon depuis deux ans. Je suis parti de Versailles et Paris où j'ai grandi pour me rapprocher de la nature et les montagnes. J'ai découvert le design il y a 13 ans à l'Institut Supérieur de Design de Valenciennes, puis je me suis spécialisé en design graphique à l'Ecole Multimédia de Paris. Par la suite j'ai travaillé comme graphiste print en agence, puis en tant que responsable de studio dans une autre agence. Dans le même temps j'étais aussi directeur artistique à mon compte. Puis en 2015 je suis passé freelance à temps complet. 
E : Qui sont vos clients ?
R² : C'est assez varié, ces derniers mois j'ai beaucoup collaboré avec une entrepreneure de Tel Aviv qui organise des évènements et gère des communautés. Ensemble nous avons travaillé sur The Community of Creative Minds, un projet communautaire où j'ai créé l'identité visuelle et géré la direction artistique par la suite. Et puis il y a des projets plus intimistes : le branding pour une firme d'investissements immobiliers polonaise, la refonte du dossier de presse pour la Société Française d'Illustration Botanique ou l'identité visuelle d'un évènement sur la technologie Blockchain. Mon dernier projet en date est la conception du storytelling de Startway, important aménageur d’espaces de coworking en France, en collaboration avec mon amie entrepreneure. Un projet passionnant et excitant ! 
E : C'est la première fois que vous travailliez sur la conception d'un storytelling ?
R² : Avec ce niveau d'implication oui.  Sur ce projet j'étais intégré au process d'idéation et de définition du concept principal. C'est un travail de réflexion très abstrait mais très intéressant, j'espère renouveler l'expérience d'ici peu.
E : Vous avez beaucoup de projets d'identité visuelle, comment définiriez-vous votre style ?
R² : J'aime le style suisse, sa géométrie et la liberté qui laisse au designer. Je privilégie le dépouillement, la hiérarchie des éléments et le plus de simplicité possible. J'aime mettre en valeur la typographie, je choisis toujours mes fontes avec soin et minutie. Le diable est dans les détails (rires) !
E : Une agence de référence ? 
R² : J'ai découvert l'agence Graphéine il y a quelques années, je suis très sensible à leur style très minimaliste et coloré. Ils sont un exemple en terme de branding.
E : Votre livre de chevet du moment ?
R² : La BD De Cape et de Crocs, L'Homme et ses Signes d'Adrian Frutiger et le dernier numéro d'Etapes: bien sûr (rires) !

* Ok c'est une fausse interview mais avec de vraies réponses ! Au moins quand Etapes: me contactera je serai déjà prêt ;) 

 
Un bon design est innovant, rend le produit utile, est esthétique, nous aide à comprendre le produit, est discret, honnête, durable, cohérent jusque dans le moindre détail, soucieux de l'environnement et aussi peu design que possible.- Dieter Rams